Comment démarrer un jardin collectif? (et comment le faire durer…)

Tout les jardins collectifs, qu’ils soient communs, partagés ou familiaux se posent dès leur création la question de « comment s’organiser entre nous » : sans que le fonctionnement ne soit trop lourd, sans non plus que le jardin soit déserté par ses membres, de façon à ce qu’il reste ouvert aux nouveaux tout en arrivant à faire en sorte qu’ils s’investissent dans son fonctionnement…

Toutes ces questions tournent autour du concept d’action collective : c’est l’action commune ou concertée des membres d’un groupe en vue d’atteindre des objectifs communs.

« L’animateur », le « leader » ou encore le « coordinateur » est souvent un rôle qui apparaît vite, qu’il soit à l’origine du projet en tant que salarié d’une Maison pour Tous, ou qu’elle soit la personne la plus motivée d’un collectif d’habitant. C’est cette personne qui va prendre l’initiative de réunir le collectif, et souvent qui va animer les réunions.

Cela peut poser deux problèmes : une déresponsabilisation des autres membres du jardin, qui se désinvestissent progressivement ou ne se dirigent pas vers la dimension collective. En parallèle de ce risque que la sauce collective ne prenne pas, le fait que le fonctionnement du jardin repose sur l’animateur fait porter le risque que le jardin ferme ou ait beaucoup de mal à fonctionner le jour où l’animateur s’en aille (ce qui arrive relativement fréquemment dans la vie d’un jardin collectif)…

Ainsi, il est utile que le ou les animateurs possèdent quelques notions relatives à l’organisation de l’action collective, afin qu’au moins il ne soit pas seul à gérer la dynamique de groupe. Un idéal parfois recherché étant celui d’un collectif qui n’aurait besoin de personne pour « tirer » la dimension collective, et qui fonctionnerait par la mise en action spontanée et coordonnée horizontalement de tout ses membres…

En attendant cet idéal d’auto-organisation, un bon guide d’animation de jardin collectif est disponible ici en québécois, car rédigé par l’inspirante association d’agriculture urbaine de Montréal.

Un autre, plus court mais assez complet est disponible , cette fois ci en belge, car rédigé par l’excellente association bruxelloise « Le début des haricots« .

Il est difficile de donner des conseils valables partout, car les membres, les lieux d’accueils des jardins, la saison, les cultures choisies (à céréales estivales, entretien frugal!), l’âge de la dynamique collective imposent chacun des contraintes et des modes de fonctionnement particuliers. De façon générale, on peut cependant observer qu’organiser un repas partagé au potager dès que cela est possible produit toujours un moment convivial propice :

  • à la confiance des membres les uns envers les autres
  • au sentiment d’appartenance au groupe
  • à l’émergence d’idées

et si de plus on arrive à cuisiner avec les légumes du jardin cela permet le partage de la production de légumes et surtout prouve que l’action collective a produit (et transformé) quelque chose, ne serait-ce que quelques légumes.

En terme d’apprentissages, les jardins sont autant des espaces d’apprentissage de l’auto-organisation que d’apprentissage du maraîchage et des cycles naturels. Dans cette optique, l’ouvrage Micropolitique des groupes consultable gratuitement en ligne est aussi une ressource précieuse, par exemple pour l’organisation de réunions non-hiérarchiques et efficaces.

Si vous êtes déjà avancé dans votre projet vous pouvez vous inspirer de ces différentes chartes de potagers.

Publicités
Cet article a été publié dans Documents de formation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s